Infos municipales 2018 (suite)

L'office de tourisme communautaire des Deux rives


L'Office de Tourisme des Deux Rives ouvrira officiellement ses portes    le jeudi 5 juillet à 10h  dans les locaux rénovés de l'Ancien Couvent des Ursulines d'Auvillar.

Horaires d’ouverture :
Du lundi au dimanche 10h/12h30 et 14h/19h

Dans l'attente de vous rencontrer, l'ensemble de l'équipe vous souhaite un bel été.
 

                                                                                                 

 

Muriel PELISSIER-CHAMBARON
Directrice Office de Tourisme Intercommunal Responsable de la Communication
Communauté des Deux Rives

2 Rue du Général Vidalot
82400 Valence d'Agen
muriel.pelissier-chambaron@cc-deuxrives.fr
Tél
0563299218
PROJET DE LA SALLE POLYVALENTE
 
Le calendrier des travaux a été établi de manière à gêner le moins possible l'utilisation de la salle.  Vers le 12 novembre les travaux extérieurs d'extension commenceront.  et fin janvier 2019, possibilté de démarrage des travaux dans l'existant.  La fin du chantier est prévue  en avril 2019.









 
RENFORCEMENT RESEAU ELECTRIQUE

Le projet de renforcement électrique est à l'étude sur la commune de Mansonville au poste P00002 "BOSC" pour le compte de ENEDIS. Ce poste se situe au lieu-dit Caubet..
ACQUISITION DE LA COMMUNE

Suite à la proposition des propriétaires en indivision  (famille BOUBEES Suzanne) la commune a fait l'acquisition d'une maison d'habitation, située village Surélevée d'un rez-de-chaussée et d'un premier étage avec grenier au-dessus, des dépendances attenantes en nature de remise et ancienne étable) avec parcelles de terre non attenantes en nature de bois et friche situées aux lieudits "Le PEYNARD et BAZAILLAS".

La commune a le projet de réaliser 4 logements dans les mêmes conditions que celles qui ont permis les logement au-dessus de l'école. 
Ces opérations ont pour but de valoriser le patrimoine communal, mais aussi de faire venir des familles pour que vive le village, l'école. Si ces projets demandent beaucoup de temps et d'investissement pour les réaliser, elles ne pèsent en aucune façon sur les finances par le biais des subventions  des différents échelons administratifs. et le montant des locations.

Redonner vie dans ce quartier de la place était le souhait de tout le Conseil Municipal.
 

 
DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL,   26juin 2018

                                                           CHEMINS RURAUX DOMAINE PRIVE DE LA COMMUNE
Après les intempéries de ces derniers temps,  la voirie a subi de nombreuses dégradations, notamment sur les chemins  ruraux de la commune.
Les riverains  mécontents, se sont manifestés auprès de la mairie pour réclamer la remise en état et  l’entretien de ces chemins.  
Or, Il n'existe pas d'obligation générale et absolue d'entretien des chemins ruraux pour les communes. L'entretien des chemins ruraux, contrairement à celui des voies communales, n'est pas inscrit au nombre des dépenses obligatoires de la commune à l'article L. 2321-2 du code général des collectivités territoriales. Lorsque des travaux sont nécessaires ou lorsqu'un chemin rural n'est pas entretenu par la commune, l'article L. 161-11 du code rural et de la pêche maritime prévoit la possibilité pour les propriétaires riverains du chemin rural de demander au conseil municipal de délibérer sur l'institution ou l'augmentation de la taxe prévue à l'article L. 161-7 du même code pour l'entretien des chemins ruraux. Cette demande doit être formulée par « soit la moitié plus un des intéressés représentant au moins les deux tiers de la superficie des propriétés desservies par le chemin, soit les deux tiers des intéressés représentant plus de la moitié de la superficie ». Dans les mêmes conditions de majorité, les propriétaires riverains peuvent également proposer de se charger des travaux nécessaires pour mettre ou maintenir la voie en état de viabilité. Si le conseil municipal n'accepte pas la proposition des propriétaires riverains ou ne délibère pas dans le délai prescrit, il peut être constitué une association syndicale autorisée.
Le sujet a été mis à l’ordre du jour du  26 juin 2018.  Le Conseil municipal a délibéré en faveur  de l’entretien des chemins ruraux selon les conditions suivantes :
  • La commune pourrait prendre en charge la somme de 1000€ maximum et par chemin pour la consolidation des chemins ruraux : bouchage d’ornières, empierrage, nivelage mais pas de goudronnage, en fixant la périodicité à 5 ans par chemin.
  • Une participation serait demandée aux usagers et propriétaires riverains en complément.
  • La commune restant maître d’ouvrage des travaux, des devis seraient demandés annuellement et soumis à l’approbation des participants avant commande, la facturation étant répartie entre la commune et les participants.
  • Le Conseil municipal, après délibération, considérant qu’en les impliquant financièrement, cette mesure serait de nature à encourager les usagers et les propriétaires à préserver le bon état de leurs voies d’accès :
  • Approuve les propositions du Maire
  • Autorise le Maire à signer toutes les pièces nécessaires à l’exécution des présentes.
  • Dont acte!
    Les logements sont terminés.
    Le projet de deux logements au-dessus de l'école est enfin réalisé. Pendant la réunion, le Conseil municipal est venu visiter et apprécier le travail accompli pour réhabiliter ces deux logements.  Le Bureau d'études de Christophe BOISSEAU a assuré la maîtrise d'oeuvre du chantier. La réception aura lieu ce vendredi 29 juin et  les locataires  prendront possession des locaux dès le 1er juillet. 
    Le prochain projet est celui de la salle  polyvalente  dont les travaux devraient commencer en fin d'année. 


     



    Créer un site
    Créer un site